Rechercher


  • Comparateur de Crédits

  • Crédit Immobilier : Comment Calculer le Montant de l’Apport Personnel ?

    Quel est mon apport personnel ?

    Lors de l’achat d’un bien immobilier, la banque n’acceptera jamais, sauf cas vraiment exceptionnel, de financer la totalité de l’acquisition. Le futur emprunteur devra pouvoir financer une partie du bien sans crédit. On appelle cela l’Apport Personnel.

    La banque demande généralement un minimum de 10% d’apport par rapport à la valeur du bien + les divers frais de notaires ou de garanties. Exemple : pour une une maison de 250 000 € frais d’agence inclus hors frais de notaires, l’établissement bancaire pourra demander un minimum de 25 000 € d’apport personnel.

    L’apport de l’emprunteur consistera à ajouter les montants de ses épargnes qu’il souhaite solder pour acquérir le bien immobilier :

    Les prêts suivants peuvent aussi être assimilés à de l’apport, en totalité ou en partie :

    Si l’acquéreur compte obtenir une importante somme d’argent de la part d’un proche sous la forme d’un don, ne pas oublier de fournir le justificatif notarié au banquier. Exemple : les parents aidant leur enfant par un don de 20 000 euros pour l’acquisition d’un bien immobilier.

    Enfin, malgré un apport personnel qui peut sembler au-dessus du seuil minimum recommandé (10%), ne pas oublier que l’établissement bancaire est libre de juger l’apport personnel insuffisant s’il estime que le dossier de son client présente des risques (endettement important, revenus insuffisants, emploi instable…).

    A l’inverse, un apport supérieur aux 10% / 15% habituels sera vu d’un très bon oeil par les banquiers et augmentera la fourchette de négociation.



    Par L'Emprunteur | 14 août 2014 | Thème : Crédit Immobilier | No Comments »


    Commentaires