Rechercher


  • Comparateur de Crédits

  • Crédit Immobilier – Dossier Refusé : Quelles Solutions ?

    Prêt immo : que faire en cas de refus de la banque ?

    Un établissement bancaire vient de refuser ma demande de prêt immobilier. Puis-je espérer qu’une autre banque m’accepte ? Cela va dépendre des critères qui ont mené la banque à écarter mon dossier.

    Endettement trop élevé : refus systématique

    Une banque se doit de refuser un crédit immobilier à tout client dont l’endettement dépasse le seuil autorisé (1/3 de ses revenus). Si le refus de l’établissement bancaire est donc basé sur ce critère, il est inutile de déposer des dossiers supplémentaires auprès d’autres banques. Les refus seront systématiques.

    Solution : Trouver des revenus complémentaires ou réduire son endettement, attendre la fin du remboursement d’autres crédits par exemple.

    Problèmes liés à l’emploi : refus systématique

    Les établissements de crédits refuseront aussi les demandes de prêts en cas de chômage ou précarité professionnelle.

    Solution : Retrouver un emploi stable comme un CDI à plein temps est la meilleure solution pour se faire apprécier de toutes les banques. Eviter les CDD, les mi-temps et l’intérim qui sont souvent éliminatoires.

    Problèmes subjectifs : déposer un dossier ailleurs

    Deux établissements peuvent porter un jugement différent sur un même dossier en fonction d’autres critères plus subjectifs :

    Solution : Déposer un dossier auprès d’autres organismes

    Premier avis de mon conseiller financier : prudence

    Le chargé de clientèle d’une banque n’est qu’un premier palier, assez facile à passer si mon endettement n’est pas trop élevé et que mon emploi est stable. Si mon dossier ne présente pas de grosse aberration, les conseillers se montrent rapidement très optimistes.

    Attention à ne pas (trop) se fier à l’enthousiasme des chargés de clientèle qui n’engage en rien, même après dépôt du dossier.

    Dans la plupart des établissements bancaires, les dossiers remontent après dépôt auprès des hautes instances décideuses, loin des agences bancaires et des relations complices avec les clients. C’est elles qui auront le dernier mot.



    Par L'Emprunteur | 14 septembre 2014 | Thème : Crédit Immobilier | No Comments »


    Commentaires